top of page
Capture d’écran 2024-04-30 à 15.53.49.png

LES POUMONS
UN ORGANE OUVERT SUR L'INTÉRIEUR & L'EXTÉRIEUR

Le tétrapode est une sorte d'animal ressemblant à un lézard avec 4 pattes et pleins de doigts, vivant au début dans l'eau. En allant sur terre c'est le premier animal bien avant l'homme à avoir des poumons ! 

O2-QUESTION.png
tetrapode.png

Les poumons sont des organes vitaux.

Leur principale fonction est la respiration.

Ils assurent les échanges gazeux entre d’une part notre environnement (l’atmosphère qui nous entoure) et d’autre part le milieu intérieur de l’organisme.

Quelle histoire nos poumons !

Ils sont sortis de l’eau avec les Tétrapodes, origines des mammifères, il y a 390 millions d’années.

Ils ont eu pour rôle d’être la porte d’entrée de notre source d’énergie essentielle l’Oxygène, sans eux, pas de vie possible !

Si tu ne sais pas ce qu'est un Tétrapode, demande à O2

Christophe.
vous raconte →

couleur-maipoumons-03.png

Si tu as besoin, tu peux activer les sous-titres sur la vidéos ! 

Les poumons ont-ils beaucoup changé depuis les tétrapodes ?

Presque pas ! Ils se sont adaptés bien-sûr aux changements durant toutes ces années mais l'essentiel reste identique.

Aujourd'hui entre un poumon d’une musaraigne pygmée, plus petit mammifère et nous…

la différence c’est la taille !

Ils sont faits de ramifications de tuyaux, les bronches, qui permettent à l’air et donc à l’oxygène de parvenir jusqu’au lieu principal d’échanges de l’oxygène, les alvéoles pulmonaires, entre l’air extérieur et le sang. Ces cellules utilisent l'oxygène pour produire de l'énergie, qui est nécessaire à toutes les fonctions corporelles, de la pensée à la marche. En plus d’absorber le carburant qui apporte l’énergie à nos cellules, ils éliminent par la même voie les déchets de la combustion de ces mêmes cellules, le dioxyde de carbone. La surface d’échange de vos alvéoles… ½ terrain de tennis.

Toute une machinerie est nécessaire pour animer cet organe et permettre son fonctionnement dans toutes les circonstances…

couleur-maipoumons-02.png

ZOOMONS DANS NOS POUMONS.

Comment fonctionnent
nos poumons ?

C’est dans les poumons, au niveau de la membrane alvéolo-capillaire que l’air atmosphérique entre en contact avec le sang et son hémoglobine. Les échanges peuvent alors se produire. Par cette porte d’entrée, l’oxygène (O2) pénètre dans l’organisme et le dioxyde de carbone (CO2) en sort.

Les voies aériennes : pharyngo-larynx, trachée, bronches et alvéoles servent essentiellement de zone de conduction comme une sorte de tuyauterie permettant la circulation de l’air dans le corps humain. Les artères, capillaires et veines pulmonaires assurent la circulation sanguine grâce à une pompe : le cœur.

 

La membrane alvéolo-capillaire, lieu d’un trafic cellulaire et moléculaire intense, possède une structure d’une finesse extrême afin d’optimiser les échanges gazeux entre milieu extérieur et milieu intérieur. Cette interface « sang-gaz » mesure environ 100 m2, avec une épaisseur moyenne inférieure à 1μm. En gardant les mêmes proportions, mais en augmentant l’épaisseur à 1cm, la surface de la membrane atteindrait la surface du Pays de Galles (ou du Connecticut).

 

Cette impressionnante superficie est la clé de son rôle d’échangeur de gaz en permettant un contact considérable entre l’air ambiant et le sang.

 

Ce schéma en tête, on comprend aisément pourquoi les poumons sont si facilement agressés par des agents environnementaux qu’ils soient d’origine infectieuse, allergique ou toxique. Luttons ensemble pour assainir l’air que nous respirons et qui assure notre (sur)vie !

couleur-maipoumons-04.png

Si tu as besoin, tu peux activer les sous-titres sur les vidéos ! 

Les poumons
en chiffres ! 

Chaque jour, nous buvons 2 litres d'eau et nous respirons 15 m3 d'air.

Si l’on peut vivre sans manger pendant 10 jours, sans boire pendant 3 jours, on ne peut le faire sans respirer plus de 3 mn.​

Respirer est donc quelque chose d'essentiel. On respire par un arbre bronchique, composé de 300 millions de petits sacs dont la surface est d'environ 80 m², c'est-à-dire la surface d'un terrain de tennis.

À chaque inspiration un adulte inspire entre 0,3 et 0,6 litre.

15 fois par minute, soit 7 à 10 litres par minute, soit 10 à 15 m3 par jour.

Nous ventilons donc la taille d'une piscine de 14 m3.

L'énergie qu'on met à respirer, c'est moins de 5 % de l'énergie qu'on dépense tous les jours. En revanche, à l'effort, on augmente le volume inspiré, jusqu'à 2 litres et votre fréquence respiratoire peut aller jusqu'à 60 par minute, soit 120 litres par minute ou 170 m3 par jour. En clair, la même piscine, mais cette fois ventilée en 3 heures. 

POUMONTH24-00.jpg
O2-Pollen-.png

En parcourant le site tu respires ! Tu ne t'en rends pas compte car c'est automatique et super simple car tes poumons sont en bonne santé ! 

Alors protèges-les !

Avez-vous imaginé

la vie au quotidien

sans vos poumons ?

Parler, crier : La voix est produite par l'air qui passe à travers les cordes vocales dans la gorge. Nos poumons fournissent l'air nécessaire pour parler et moduler notre voix.

 

Rire et Pleurer : Nos poumons sont également impliqués dans des expressions émotionnelles telles que le rire et les pleurs, car ces actions impliquent souvent une respiration modifiée.

 

Activités Physiques sportives : Nos poumons travaillent plus pendant l'exercice physique. Ils fournissent un apport supplémentaire en oxygène aux muscles en mouvement et éliminent les déchets produit par ces muscles et régulent la température du corps.

 

Activités Physiques dans la vie de tous les jours : marcher, courir après un bus ou avec ses enfants, faire du vélo.

 

Dormir : Même pendant le sommeil, nos poumons continuent de fonctionner pour maintenir le fonctionnement du corps et la qualité du sommeil.

 

Sentir : Lorsque nous inhalons, l'air transportant les odeurs passe par nos voies nasales jusqu'à nos poumons, ce qui nous permet de percevoir les odeurs.

 

Aimer : observer juste votre respiration quand vous faites l’amour…Penser : un cerveau sans oxygène ne pense plus…

 

Être un.e artiste : chant, instruments à vent, théâtre…

 

Méditer : la respiration et les techniques de respiration peuvent avoir un impact sur les émotions et le stress en influençant l'activité du système nerveux autonome et en modulant l'activité des structures cérébrales impliquées dans le traitement des émotions.

 

En somme, nos poumons sont impliqués dans toutes les activités de notre vie quotidienne, qu'elles soient physiques, émotionnelles ou même sensorielles. C'est pourquoi il est crucial de prendre soin de ces organes précieux pour maintenir une bonne santé et une qualité de vie optimale.

POUMONTH24_backstage-09268.jpg

Infos insolites
sur
 nos poumons
!